LE PROBLÈME

Une carie dentaire est généralement indolore au stade 11, et commence par une atteinte superficielle de l'émail. Elle peut donc passer inaperçue au départ, et en l'absence de soins, elle progresse de manière irréversible, jusqu'au stade ultime de la perte de la dent cariée.

À l’échelle mondiale, l'OMS estime que "
2 milliards de personnes souffrent de caries des dents définitives et 514 millions d’enfants de caries des dents de lait ". En France, la Fondation croix-rouge française estime que  " près de 80 % de la population adulte est concernée ".

Pourtant, il est aujourd'hui possible de vivre SANS CARIE ou d’arrêter la progression du processus carieux très tôt en suivant de simples conseils de prévention primaire.

NOTRE solution

L'offre CARIESTOP, un programme de promotion à la santé bucco-dentaire conçu pour des assurés âgés de 18 ans et plus. 2

NOs tarifs

L'inscription au programme est GRATUITE pour tous les assurés éligibles. 3

1. Voici les " 6 stades " de développement d'une carie d'après la Fondation ICDAS (International Caries Detection and Assessment System) à l'origine de l’ICCMS (International Caries Classification and Management System). Plus d’infos : www.iccms-web.com
2. CARIESTOP est une solution innovante conçue à l'origine pour candidater aux marchés publics de prévention dentaire primaire lancés chaque année en France par l'Assurance Maladie. C'est pourquoi, les détails concernant notre offre sont confidentiels
afin de nous protéger de la concurrence des autres candidats. Au-delà du fait que cette confidentialité nous soit imposée par la législation secrets d'affaires pour protéger nos investissements dans l'innovation, celle-ci nous permet surtout de pouvoir répondre à tous types de besoins exprimés par les acheteurs de l'Assurance Maladie. En effet, ces derniers ont reçu en 2018 des recommandations très explicites concernant l'innovation de la part de l'instance réglementaire inter-régime (CCOMSS), qui fait partie de l' UCANSS et est chargée d'assister les organismes de Sécurité sociale dans l'élaboration ou la passation de leurs marchés et accords-cadres. En clair : réaliser un sourcing conformément au code de la commande publique en sollicitant " au moins deux, voire trois, opérateurs, afin d'éviter de se trouver influencés par les informations recueillies et de restreindre la concurrence du fait d'une rédaction " trop fermée " du cahier des charges. " et " Afin de permettre aux opérateurs économiques de proposer des solutions innovantes, les organismes de Sécurité sociale ont tout intérêt à exprimer leurs besoins en termes de performances ou d'exigences fonctionnelles, ce qui permet de laisser l’initiative aux candidats sur les modalités techniques de la solution. " (cf. page 7 à 9 d'un guide de la CCMOSS). Les informations non confidentielles sur CARIESTOP sont les suivantes : une fois l'inscription validée, chaque assuré est pris en charge par un(e) Conseiller(ère) en santé orale qui a pour mission de déterminer le niveau de risque (1, 2 ou 3) des personnes placées sous sa responsabilité par le biais d'un CRM propriétaire. Sur la base de cette évaluation, un accompagnement personnalisé, agile et sur mesure, est organisé avec chaque assuré afin d'améliorer sa littératie en santé bucco-dentaire et l'aider à atteindre au minimum les 3 objectifs suivants : - Connaître parfaitement les mesures universelles de prévention dentaire primaire conformément aux " Mesures universelles d'hygiène pour la prévention des principales maladies infectieuses dans la population générale " émises en 2023 par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) ; - Consulter un chirurgien-dentiste au minimum 1 fois par an pour vérifier que tout va bien en bouche même en l'absence de douleurs ou de problèmes apparents ; - Sensibiliser à son tour les membres de son foyer afin d'aider ses proches à atteindre les deux objectifs précédents. 
3. L'éligibilité peut s'obtenir de 2 façons :
- en tant qu' assuré social sur présentation d'une attestation de droits à jour
(attestation vitale) dans la limite des places disponibles réservées par l’État ou l'Assurance Maladie à laquelle est rattaché l'assuré au moment de la demande d'inscription. Si le nombre de places réservées est atteint ou inexistant, l'inscription en tant qu'assuré social n'est plus ou pas possible ;
- en tant que bénéficiaire (assuré principal ou ayant droit) d'au moins un produit d'assurance Santé ou Prévoyance souscrit par l'intermédiaire de GRinsurance, peu importe la marque et le niveau de garanties choisi. Pour le risque Santé, les produits éligibles sont les contrats " complémentaire santé ". Pour le risque Prévoyance, les produits éligibles sont les contrats " maladies graves et redoutées ".